marée noire catastrophe

La faune et la flore marines engluées dans le pétrole

Les populations locales viennent aussi à la rescousse pour combattre cette gigantesque marée noire. Aux côtés des agriculteurs et des écologistes, des centaines de volontaires affluent pour ramasser le goudron avec les moyens du bord. Les déchets pétrolifères seront enfouis dans l’urgence sur des sites choisis dans le Finistère et les Côtes-d’Armor.
Mais le mal est fait. Algues, poissons, coquillages et crustacés sont engloutis sous le pétrole. A la surface, les cadavres d’oiseaux se comptent par milliers… Jusqu’à 10 000 d’entre eux auraient péri. On estime qu’il aura fallu au moins sept ans pour que la faune et la flore marines se relèvent de cette marée noire qui reste, aujourd’hui, la pire de notre Histoire.

La catastrophe laisse place à la colère

Bien sûr, la catastrophe de l’Amoco Cadiz a des répercutions directes sur l’homme dans une région qui dépend en grande partie des métiers de la mer et du tourisme. Les pêcheurs et les ostréiculteurs voient leur matière première disparaître quand les hôteliers annoncent une baisse de chiffre d’affaires de plus de 50%.
De leur côté, les communes sinistrées, les associations et les organisations écologiques sont furieuses et tentent de s’en prendre aux compagnies pétrolières. En vain. Même si pour la première fois au monde, ces dernières sont condamnées par la justice à verser des indemnités, ces dernières ne seront jamais à la hauteur des préjudices estimés.

catastrophe ecologique

Repères

● Construit en Espagne, l’Amoco Cadiz est lancé en 1974 et transporte du pétrole entre le golfe Persique et l’Europe jusqu’en 1978.
● Le supertanker mesure 330 mètres de long pour un port de poids en lourd de 234 000 tonnes. Il a été immatriculé au Liberia et affrété par la compagnie américaine Amoco Transport.
● L’Amoco Cadiz s’est échoué sur les récifs de Men Goulven, face au village de Portsall, dans le Finistère.
● Voici la position précise de l’épave : 48° 35,31′ N, 4° 42,58′ O.
● Les restes du navire sont répandus sur une zone de 600 m au fond de la mer.
● A la suite du naufrage de l’Amoco Cadiz, les Affaires maritimes ont mis en service deux nouveaux centres de surveillance à Corsen et Jobourg.
● La catastrophe de l’Amoco Cadiz a fait le tour du monde et a inspiré la littérature (L’enfant des vagues de Marie-Hèlène Prouteau), la chanson (Le soleil est noir de Tri Yann, Amoco d’Alain Barrière, La mer noire de Léo Ferré, Un bateau mais demain d’Anne Sylvestre) ou le cinéma (Marée noire, colère rouge de René Vautier).