Ils sont tous imaginaires, mais sont souvent bien plus populaires que les vrais marins. Du Capitaine Haddock à Corto Maltese en passant par Yann Calec, voici notre sélection de dix marins qui ont rencontré la célébrité – et pour certains la postérité – grâce à la bande dessinée.


Corto Maltese, le marin solitaire

Marin célèbre bande dessinée Corto MalteseNé en 1887 sur l’île de Malte , Corto Maltese est certainement le marin le plus célèbre de la bande dessinée. Capitaine de la marine marchande, ses aventures exotiques se déroulent au début du siècle dernier, de 1904 à 1925. Solitaire, ténébreux, voire anarchiste, Corto est une sorte d’antihéros qui va traverser l’histoire du XXe siècle avec une totale désinvolture.
Créé par le scénariste italien Hugo Pratt en 1967, Corto Maltese fait des apparitions dans les journaux Sgt. Kirk, Pif Gadget ou France-Soir avant d’avoir son propre album dédié en 1975 avec La Ballade de la mer salée.
Après une douzaine d’albums et la mort de son créateur, Corto Maltese renait en 2015 sous la plume et le crayon de deux Espagnols, Juan Diaz Canales et Ruben Pellejero. Les aventures du marin ont été traduites dans de très nombreuses langues et adaptées en films d’animation.


Mille sabords ! Voilà le capitaine Haddock !

Marin célèbre bande dessinée Capitaine HaddockCréé par le dessinateur belge Hergé, le capitaine Haddock apparaît pour la première fois dans les aventures de Tintin en 1941 dans Le Crabe au pinces d’or. Dès lors, les deux acolytes ne se quitteront plus. Capitaine de la marine marchande, il commande notamment l’Aurore dans L’Etoile mystérieuse et le Sirius dans Le Trésor de Rackham le Rouge.
De son prénom Archibald, le capitaine Haddock est un grand consommateur de tabac et un alcoolique notoire. Régulièrement ivre, il se met à bégayer et devient complètement irresponsable. Impulsif et colérique, il ne supporte pas les vocalises de Bianca Castafiore mais l’homme donnerait sa vie pour sauver ses amis.
Le capitaine Haddock est surtout apprécié pour ses dérapages verbaux. Avec plus de 200 tirades aussi drôles les unes que les autres, le capitaine détient le registre d’insultes le plus copieux de l’histoire de la bande dessinée. De « mille sabords » à « Tonnerre de Brest », il a été élu « personnage principal préféré » de la série par les internautes en 1996… devant Tintin et Milou !


Popeye, marin viril et bourru

Marin célèbre bande dessinée PopeyeCertes, c’est un marin susceptible au caractère bourru qui aime faire étalage de sa force et dont la verve lyrique laisse souvent à désirer. Mais Popeye, dont le nom est tiré de son œil esseulé, fait parfois preuve d’une certaine lucidité et sait se montrer drôle, loyal et surtout affectueux lorsqu’il est en présence de sa fiancée Olive.
Comme Corto Maltese, il n’est pas l’archétype du parfait héros. Il est borgne, se déplace d’une manière étrange avec son menton exhubérant et ses bras disproportionnés marqués chacun d’une ancre tatouée. Gavé d’épinards, Popeye se frotte régulièrement à Brutus, autre pirate au caractère patibulaire.
Au départ, Popeye est un comic strip créé par E. C. Segar en 1919. Le personnage devient célèbre à partir des années 30 lorsque ses aventures sont adaptées en dessins animés, puis en téléfilms, en séries d’animation et au cinéma. Ses péripéties ont été traduites dans le monde entier.


Retour 20 000 lieues sous les mers avec le capitaine Nemo

Marin célèbre bande dessinée Capitaine NemoRendez-vous Vingt mille lieues sous les mers avec le capitaine Nemo, le célèbre commandant du sous-marin Nautilus. Créé par Jules Verne, cet homme savant, indépendant et mystérieux, a renoncé à vivre au milieu des siens pour écumer les mers à des fins scientifiques, dans un esprit de justice mais aussi parfois de vengeance.
S’il est plus connu sous sa forme littéraire, le capitaine Nemo a inspiré de nombreuses bandes dessinées. Dès 1905, Winsor McCay le met en scène dans Little Nemo in Slumberland. On le retrouve aussi bien dans La Ligue des gentlemen extraordinaires d’Alan Moore que les multiples bandes dessinées réalisées en hommage à Jules Verne.
Le Capitaine Nemo a encore inspiré la chanson et surtout le cinéma avec une bonne vingtaine de films sortis à son effigie depuis 1916 jusqu’à nos jours. Même les Studios Pixar se sont emparés du sujet avec Nemo, célèbre long-métrage d’animation où le marin se voit doublé par un joli petit poisson-clown.


Nouvel avis de tempête avec Yann Calec

Marin célèbre bande dessinée Yann CalecS’il n’est pas encore le marin le plus célèbre de la bande dessinée, c’est uniquement parce que Yann Calec est un petit jeune de la littérature maritime. Héros de Tramp, série créée par Jean-Charles Kraehn et Patrick Jusseaume, il apparaît pour la première fois en 1993 dans Le Piège, publié aux éditions Dargaud.
Nous voilà au beau milieu du XXe siècle. Yann Calec est un jeune officier de la marine marchande au caractère bien trempé. L’homme est le petit ami de la secrétaire d’un armateur véreux qui lui confie le commandement du Belle-Hélène, un navire qui est en réalité destiné à être sabordé à cause d’une sombre histoire d’assurance.
Pour Yann Calec, il s’agit à présent de se sortir vivant de cette histoire qui s’apparente à une véritable machination. Petite particularité de cette série qui compte aujourd’hui plus de dix volumes, les auteurs de Tramp sont conseillés par un vrai marin, Georges Tanneau.


Barbe-Rouge : retour au temps des flibustiers

Marin célèbre bande dessinée Barbe-RougeIls font autant le bonheur des lecteurs que des éditeurs de bande dessinée. Les séries mettant en scène des pirates sont innombrables. Dans cette euphorie de sabordages et d’étendards à têtes de morts, nous avons retenu l’un des flibustiers les plus terrifiants : Barbe-Rouge, surnommé le Démon des Caraïbes.
Embarquement immédiat à bord du Faucon Noir, ce vaisseau pirate qui sème la terreur sur les sept mers. Créé par Jean-Michel Charlier au scénario et Victor Hubinon au dessin, Barbe-Rouge est publié pour la première fois par Pilote en 1959 avant de paraître sous forme d’albums dédiés.
Durant l’attaque sanglante d’un navire, Barbe-Rouge épargne un bébé qu’il adopte et rebaptise Eric. Ce dernier, qui fait office de gentil, va vite voler la vedette à son père et se battre sur les océans pour la bonne cause. Pour ne pas décevoir son fils, Barbe-Rouge va parfois devoir se ranger à contre-cœur au service du roi.


Théodore Poussin où l’appel du grand large

Marin célèbre bande dessinée Theodore PoussinNé en 1902 à Dunkerque, Théodore Poussin rêve d’être capitaine de navire, comme son père. A la mort de ce dernier, il doit arrêter ses études pour travailler dans le bureau d’une compagnie maritime. Mais l’appel des sirènes est irrésistible et le jeune marin décide en 1927 de partir à la conquête des océans.
L’année suivante, il monte à bord du Cap Padaran et vogue sur les traces de son oncle Charles Steene, porté disparu en 1916 à Haïphong. C’est le départ pour de nombreuses aventures qui, de Singapour à Saïgon, mènent Théodore Poussin vers la révélation d’un autre secret, celui de sa propre naissance.
Créé par Frank Le Gall, le personnage est inspiré par le grand-père de l’auteur, Théodore-Charles Le Coq et de son journal de bord. Avec son crâne chauve et ses lunettes rondes, Théodore Poussin est l’archétype du marin aventurier qui est en quête perpétuelle de voyage et de grand large.


Thorgal Aegirsson, le marin des étoiles

Marin célèbre bande dessinée Thorgal AegirssonIl est le célèbre héros de la série de bande dessinée Thorgal et des Mondes de Thorgal, personnage créé par Jean Van Hamme et Grzegorz Rosinski. Si on le présente généralement plus comme un aventurier, le ténébreux Thorgal Aegirsson entretient depuis sa naissance une étroite relation avec la mer.
Une trentaine d’années avant l’an 1000, Thorgal voit en effet le jour en pleine mer, lors d’une nuit de tempête. Abandonné à sa naissance sur un radeau, il est recueilli par une embarcation de vikings menée par Leif Haraldson, qui lui donne son nom. C’est également dans un étrange vaisseau flottant dans les étoiles que Thorgal part, enfant, à la recherche de ses origines.
Des mers gelées au Pays Qâ en passant par une île déserte de la mer grise, la vie de Thorgal Aegirsson est celle d’un marin dont l’unique ambition est de vivre à l’écart de la cruauté des hommes. La série a été primée a de nombreuses reprises tant pour ses scénarios que pour ses dessins.


Yann de Kermeur, le corsaire du roi

Marin célèbre bande dessinée Yann de KermeurOn le surnomme L’Epervier, qui est d’ailleurs le titre de cette bande dessinée maritime créée par Patrice Pellerin. Au XVIIIe siècle, Yann de Kermeur est le capitaine audacieux d’un vaisseau du roi, La Méduse. Injustement accusé du crime du comte de Kermellec, il se retrouve sur la piste d’un mystérieux trésor en tentant de faire éclater la vérité.
Une fois gracié et innocenté, Yann de Kermeur reprend son emploi de corsaire au service du roi et du ministre de la marine afin de mener à bien sa mission. Direction le Canada, où le marin doit porter un message secret, accompagné d’une princesse améridienne qui suscite bien d’étranges convoitises.
Si certains lecteurs seraient tentés de constater une certaine ressemblance entre Yann de Kermeur et Barbe-Rouge, c’est tout simplement parce que Patrice Pellerin a collaboré à cette série dessinée par Jean-Michel Charlier et qu’il n’a pas voulu reprendre seul la suite de Barbe-Rouge. C’est ainsi que Yann de Kermeur est né.


Albator, le marin de l’espace

Marin célèbre bande dessinée AlbatorRetour vers le futur et plus précisément en 2964. Enfant, Albator livre sa première bataille à bord du Death Shadow. Fuyant les bas-fonds de la Terre, il continuera dès lors de parcourir la mer du dessus à la recherche d’une planète idéale. Dans ce long voyage vers la survie de l’humanité, Albator affrontera de nombreux ennemis comme les étranges Sylvidres, ces extraterrestres mi-plantes mi-humaines.
Mince et élégant, Albator est reconnaissable à son visage balafré et au bandeau qui couvre son œil perdu lors d’un combat contre les humanoïdes. C’est un homme perspicace et courageux, dont la bravoure est respectée par ses alliés et crainte par ses ennemis. Avec son regard dur, Albator se montre parfois sans pitié.
S’il est connu du grand public grâce à la célèbre série télévisée diffusée sur Antenne 2 dans les années 1980, le personnage d’Albator est né de l’imagination de Leiji Matsumoto, qui paraît sous la forme d’un manga en 1969. Il s’appelle alors le capitaine Kingston. Albator apparaît dans de nombreux autres mangas durant la décennie 70.

© Miss & Mister Corail / DR

Publicités