Leurs performances leur ont valu d’être sacrés champions de France, d’Europe, du monde et de représenter le drapeau tricolore aux Jeux olympiques ! Voici notre sélection de nageurs français qui ont marqué (ou marqueront) l’histoire de la natation.

Meilleur nageur françaisAlfred Nakache

Né le 18 novembre 1915 en Algérie, Alfred Nakache arrive en France au début des années 1930 et va s’illustrer en championnats de France ainsi qu’aux Jeux olympiques d’été de 1936, où il bat le record d’Europe du relais 4 × 200 m. Surnommé « le poisson » mais également « le nageur d’Auschwitz », il survit aux camps de concentration durant la Seconde Guerre mondiale. Il s’éteint le 4 août 1983 à La Réunion (voir notre article sur Alfred Nakache).

Natation Homme France nageur 1Alex Jany

Alex Jany est né en 1929 à Toulouse. Sa spécialité est la nage libre… Mais aussi le water-polo ! Fils d’un directeur de piscine, il décroche une bonne vingtaine de titres de champion de France et participe aux Jeux olympiques de 1948. Alex est inscrit au Tableau d’honneur de l’International Swimming Hall of Fame (ISHOF).

Natation Homme France nageur 2Jean Boiteux

Jean Boiteux est né en 1933 à Marseille. Sa spécialité est la nage libre. On le considère comme le premier champion olympique français de natation après sa victoire sur 400 m aux jeux d’Helsinki en 1952. Mais c’est dans les Jeux méditerranéens qu’il est le plus décoré. Jean est décédé en 2010 à Bordeaux.

Natation Homme France nageur 3Gilbert Bozon

Gilbert Bozon est un nageur français né en 1935 à Troyes. Sa spécialité est le dos crawlé. Il est l’auteur de plusieurs records d’Europe et du monde à partir de 1952 et décroche une médaille d’argent aux Jeux olympiques d’Helsinki. Gilbert est décédé en 2007 à Tours. Il est le papa de la nageuse Alicia Bozon.

NATATION-SPORT-DECESAlain Gottvallès

Né le 22 mars 1942 au Maroc, Alain Gottwalès compte à son palmarès de nombreux titres de champion de France et autres médailles d’or en championnats d’Europe ou aux Jeux méditerranéens au début des années 1960. Il établit même deux records du monde : celui du 4 × 100 mètres nage libre en 1962 et celui du 100 m nage libre deux ans plus tard. Le nageur s’éteint le 29 février 2008 des suites d’un cancer.

Natation Homme France nageur 4Alain Mosconi

Alain Mosconi est né en 1949 à Puteaux. Ses spécialités sont la nage libre et le papillon. Avec plus de 50 titres de champion de France et une centaine de records, il est l’un des nageurs les plus primés de la natation française. Alain a été décoré Chevalier de la Légion d’honneur et Officier de l’ordre national du Mérite.

Natation Homme France nageur 5Pierre Andraca

Pierre Andraca est un nageur français né en 1958 à Bône. Sa spécialité est la nage libre. Il a acquis de nombreux titres de champions de France sur 200 m (4 médailles), 400 m (8 médailles) 1 500 m (8 médailles) et a participé aux Jeux olympiques de 1976 et 1980. Pierre est le papa de la nageuse Joanne Andraca.

Natation Homme France nageur 6Stéphan Caron

Stéphan Caron est né en 1966 à Rouen. Sa spécialité est la nage libre. Il se distingue en championnats de France à la fin des années 80 et remporte plusieurs médailles en championnats d’Europe (1985, 1987), du monde (1986) ainsi qu’aux Jeux olympiques de Séoul et de Barcelone. Il a par la suite fait carrière dans la finance.

Natation Homme France nageur 7Franck Esposito

Franck Esposito est né en 1971 à Salon-de-Provence. Sa carrière est l’une des plus longues de la natation française, notamment grâce à ses nombreux titres remportés dans le cadre des Jeux méditerranéens. Il est le seul Français à avoir décroché quatre titres européens aux 200 mètres papillon. Franck a également collaboré avec Canal+ et RMC.

Natation Homme France nageur 8Cédric Pénicaud

Cédric Pénicaud est né en 1971 à Limoges. Sa spécialité est la brasse. Il s’illustre aux Jeux olympiques d’été en 1988 puis aux championnats d’Europe de Bonn (1989) et d’Athènes (1991). Cédric a notamment décroché trois médailles d’or lors des Jeux méditerranéens et a été champion de France de natation sur 50, 100 et 200 m brasse.