Si la mer et les matelots se prêtent en général plus facilement aux romans d’aventure et à la poésie, ils n’échappent pas pour autant aux diktats impitoyables de la blague ! Sur un bateau, sur la plage ou sous l’eau, ils affrontent même avec bravoure les situations les plus drôles et les plus embarrassantes. Voici notre sélection des meilleures blagues sur la mer et les marins.

Retrouvailles

Deux vieux amis se retrouvent après de nombreuses années.
– Alors, que fais-tu comme métier maintenant ?
– Je travaille dans la mode, j’habille les mannequins… J’emballe les filles quoi ! Et toi ?
– C’est presque pareil… Je suis poissonnier et j’emballe les thons !

Devinette sous-marine

Qu’est-ce qui est vert, se déplace sous l’eau et fait buzzzzz ?
– Un chou marin ruche.

Sur la plage…

C’est deux grains de sable qui arrivent à la plage : « Putain, c’est blindé aujourd’hui ! »

A l’eau…

Babi et Baba sont dans un bateau. Baba tombe à l’eau. Que se passe-t-il ?
– Babi bêle et Baba cool !

La blague belge (épisode 1)

Pourquoi la marine belge a-t-elle coulé tous ses sous-marins ?
– Parce qu’elle a organisé des journées portes-ouvertes !

La blague belge (épisode 2)

Un Belge arrive sur la glace, découpe un trou avec une scie et y plonge sa canne à pêche lorsqu’il entend une voix venue d’outre-tombe.
– Il n’y a pas de poisson ici !
Stupéfait, le Belge cherche autour de lui sans voir personne. Et la voix répète :
– Il n’y a pas de poisson ici !
Inquiet, le Belge tente toutefois de se concentrer sur sa pêche.
– Il n’y a pas de poisson ici !
– Mais qui parle, une fois ?
– Le directeur de la patinoire !

La blague belge (épisode 3)

Comment reconnait-on un Belge dans un sous-marin ?
– C’est le seul qui emmène son parachute.

Jeu de mots

Quel légume trouve-t-on au fond des océans ?
– Des choux marins !

Johnny à la plage

Johnny est à la plage avec son fils David quand le jeune garçon s’exclame :
– Papa, regarde, un bateau !
– Ah que c’est pas un bateau. C’est un yacht !
– Ah bon, et comment ça s’écrit un yacht ?
– Ah que ta raison, c’est bien un bateau.

Animaux en vacances

Deux escargots se baladent sur une plage. Ils croisent une limace :
– Demi-tour, nous sommes sur la plage des nudistes !

Question d’ambition

Désespérée par la fainéantise de son fils, une mère demande :
– Mais que vas-tu faire plus tard dans la vie ?
– Rien. J’ai envie de rien !
– Enfin, ce n’est pas possible. Il faut travailler sur Terre, tu sais…
– Ben alors je serai marin !

La folie des grandeurs

Le poisson est un animal dont la croissance est excessivement rapide entre le moment où il est pris et le moment où le pêcheur en fait la description à ses amis.

Bise marine

Dans l’océan, une petite vague tombe amoureuse du vent, qui lui demande tendrement :
– Tu préfères que je te fasse une bourrasque ou un ouragan ?
– Oh non, je veux juste une petite bise.

Bulletin météo

Quand le goéland se gratte le gland, c’est signe qu’il fera mauvais temps. Et quand il se gratte le cul, il ne fera pas beau non plus !

Les blondes de la mer (épisode 1)

Quel est le point commun entre une blonde et une crevette ?
– Tout est bon, sauf la tête !

Les blondes de la mer (épisode 2)

Deux blondes louent un bateau et partent en mer. Quelques heures plus tard, le loueur de bateaux reçoit un appel radio des deux filles :
– Est-ce qu’on pourrait repasser au port pour reprendre des ancres ? Il n’y en avait qu’une sur le bateau et on l’a déjà utilisée…

Les blondes de la mer (épisode 3)

Pourquoi les blondes ont-elles les cheveux mouillés le matin ?
– Parce qu’elles disent bonjour à leur poisson rouge.

Les blondes de la mer (épisode 4)

Qu’est-ce qu’une blonde qui court après un jet d’eau ?
– Une blonde qui cherche l’eau courante

Les blondes de la mer (épisode 5)

Deux blondes arrivent au camping et consultent les horaires du restaurant.
– Le petit-déjeuner est servi de 7 à 11 heures, le déjeuner de midi à 2 heures et le dîner de 7 à 22 heures.
– Ah, c’est embêtant ça !
– Pourquoi ?
– Parce que ça ne laissera pas beaucoup de temps pour aller à la plage.

Excès d’orgueil

C’est Gérard qui rentre de sa journée de pêche en mer et se rend au bar de la marine pour raconter sa la lutte acharnée contre un poisson d’au moins 30 kilos. Le tenancier l’interrompt :
– Arrête un peu tes cagades. Je l’ai vue ta sardine, elle pèse à peine 5 kilos…
– Pas étonnant qu’il ait perdu 25 kilos ce poisson, après les trois heures de lutte qu’il a menée contre moi !

La parenthèse macho

Peu importe le cap, du moment qu’il y a un port devant ! Et peu importe le port, du moment qu’il y a une femme dedans !

En pleine déroute !

Dans un message radio, un navire de la US Navy interpelle les autorités canadiennes au large des côtes de Newfoundland, en octobre 1995.
Américains : Veuillez-vous dérouter de 15 degrés Nord pour éviter une collision. A vous.
Canadiens : Veuillez plutôt vous dérouter de 15 degrés Sud pour éviter une collision. A vous.
Américains : Ici le capitaine d’un navire des forces navales américaines. Je répète : veuillez modifier votre course. A vous.
Canadiens : Non, veuillez vous dérouter je vous prie. A vous.
Américains : Ici c’est le porte-avions USS Lincoln, le second navire en importance de la flotte navale des Etats-Unis d’Amérique. Nous sommes accompagnés par trois destroyers, trois croiseurs et un nombre important de navires d’escorte. Je vous demande de dévier de votre route de 15 degrés Nord ou des mesures contraignantes vont être prises pour assurer la sécurité de notre navire. A vous.
Canadiens : Ici, c’est un phare. A vous.

Œil de pirate

Dans une taverne du port, le tenancier interroge un pirate dont la jambe a été arrachée par un boulet de canon.
– Tu as de la chance, ils t’ont mis une jambe de bois. Mais ta main ?
– Un marin m’a coupé la main lors d’une attaque et on m’a mis un crochet à la place…
– Et ton carré noir sur l’œil, c’est quoi ?
– Ça… c’est un oiseau m’a chié dans l’œil pendant que je regardais le ciel.
– Tu exagères, on ne perd pas un œil parce qu’un oiseau nous chie dessus ?
– Je sais, mais c’était ma première journée avec mon crochet !

Oh Capitaine mon capitaine !

Un navire de croisière est en train de sombrer au milieu de l’océan quand le second interpelle son commandant :
– Il faut faire quelque chose, la mer est infestée de requins !
– Vous avez raison.
Le capitaine prend alors son un porte-voix :
– Les femmes et les enfants d’abord !

Visite guidée

Toto est en visite dans un sous-marin exposé au public dans le port… Et n’arrête pas de harceler le guide marin de questions, jusqu’à la chambre des torpilles du navire…
– Dites M’sieur, lorsque la torpille sort du sous-marin, comment se fait-il que l’eau n’entre pas lorsque vous ouvrez la porte?
– Et toi petit, quand tu es dans ton bain et que tu pètes, est-ce que l’eau rentre?

Une blague très très gay

Alors que des pirates attaquent un bateau marchand, un corsaire s’écrie : « Tuez les femmes et violez les hommes ! »
Son second lui indique que c’est l’inverse et le corsaire se reprend : « Tuez les hommes et violez les femmes ! »
Quand une petite voix masculine provenant du navire d’en face répond : « Ah non ! Ce qui est dit, est dit ! »

C’est l’histoire d’un type…

C’est l’histoire d’un type qui veut s’engager dans la Marine. A la caserne, le Quartier Maître lui demande :
– Est-ce que vous savez nager ?
– Pourquoi, il n’y a pas de bateau ?

Blague de plage

Une jeune maman est la plage au milieu des baigneurs quand sa petite fille lui demande :
– Maman, qu’est-ce que les hommes portent sous leur maillot de bain ?
– C’est leur porte-monnaie, ma chérie.
– Maman, tu vois le monsieur qui est là-bas ? Eh bien plus il te regarde, plus son porte-monnaie grossit.

Devinette iodée

– Entre un marin et un aviateur, lequel écrit le moins ?
– Le marin, car il a jeté l’encre !

Le petit vieux

Un homme pêche tranquillement au bord de la mer quand un petit vieux vient le déranger.
– Alors, on pêche ?
– Ben oui, vous voyez, ça me détend un peu…
Le petit vieux s’éloigne puis revient vers le pêcheur.
– Alors, on pêche ?
– Ben oui, ça me change du stress de la vie parisienne, vous voyez…
Le petit vieux s’éloigne de nouveau mais revient inexorablement vers le pêcheur.
– Alors, on pêche ?
– Ecoutez, ça fait trois fois que vous m’importunez, ça commence à bien faire !
Excédé, le pêcheur plie ses affaires, prend son vélo et remonte la côte qui mène au village. Arrivé au sommet, il se retourne et voit le petit vieux qui lui fait des signes. Pensant avoir oublié quelque chose au bord de l’eau, il redescend vers le petit vieux qui lui dit…
– Alors, on fait du vélo ?

© Miss & Mister Corail / DR

Publicités