Avec leur floraison tropicale et leur parfum enivrant, les fleurs exotiques nous invitent au plaisir du voyage. Qu’on les admire au détour d’un sentier de vacances ou qu’on les cultive chez soi, chacune raconte une histoire et suscite notre admiration. Voici dix variétés de plantes exotiques qui ont tout particulièrement retenu notre attention.

Fleur exotique anthurium1er : L’anthurium

● Carte d’identité de l’anthurium
Originaire des régions tropicales humides d’Amérique Centrale et d’Amérique du Sud, l’anthurium appartient à la famille des aracées et se décline en plusieurs centaines d’espèces. Très décoratif, son inflorescence se distingue par un spadice plutôt évocateur qui domine des fleurs magnifiques et un feuillage brillant et persistant. Disponible toute l’année dans pratiquement tous les coloris, c’est l’une des plantes fleuries les plus prisées de nos intérieurs, qui inspire abondamment les fleuristes dans la création des compositions florales.

● Un peu d’histoire
Le premier anthurium fut découvert au XIXe siècle par l’Autrichien Karl von Scherzer puis ramené en Europe par un paysagiste français, Edouard André. La fleur fait l’objet de nombreuses traditions sur le Nouveau Continent. On l’installe à l’entrée des maisons en guise de bienvenue et on l’offre aux jeunes couples qui s’installent en ménage. Selon les régions, l’anthurium est surnommé « langue de feu » ou « flamant rose ». En grec, son nom est constitué des mots anthos (fleur) et oura (queue).

● Astuces & Conseils d’entretien
L’anthurium a besoin d’une grande luminosité sans contact avec les rayons directs du soleil et de beaucoup d’humidité. La température idéale doit osciller entre 18 et 25°C. L’arrosage peut être effectué à chaque fois que la terre commence à sécher. L’été, il est possible de le bassiner quelques minutes et de lui apporter de l’engrais. N’hésitez pas à le dépoussiérer et le vaporiser régulièrement. Le rempotage de l’anthurium s’effectue au printemps.

● L’anthurium dans le langage des fleurs
Avec la forme plutôt suggestive de son pistil fièrement dressé, l’anthurium envoie un message clairement érotique ! Plus la fleur est colorée, plus le message est sensuel et intense : en rouge pour la passion charnelle, en rose pour la séduction, en orangé pour une amourette passagère ou en blanc pour les demandes un peu plus sérieuses. L’anthurium exprime une promesse d’extase amoureuse quelque peu présomptueuse.


2e : L’hibiscus

Fleur exotique hibiscus● Carte d’identité de l’hibiscus
Surnommé « rose de Chine », l’hibiscus se décline en des centaines de variétés qui se développent en pleine terre ou en pot. Disponible dans pratiquement tous les coloris, il offre une floraison spectaculaire durant tout l’été. L’hibiscus aime la lumière, l’humidité et la chaleur. Il craint en revanche le gel ou le froid : c’est une plante gélive. Bien entretenu, l’hibiscus vit une dizaine d’années en plein terre contre deux ou trois ans en pot dans un appartement.

● Un peu d’histoire
Originaire d’Asie tropicale, l’hibiscus est introduit en Europe au XVIIIe siècle. C’est une fleur emblématique des îles paradisiaques du Pacifique Sud, où elle répond à des codes sociétaux bien précis. Pour une femme, porter un hibiscus à l’oreille droite signifie qu’elle est disponible. A gauche : son cœur est pris. Pour un homme, c’est exactement l’inverse. Et pour simplifier le tout, porter un hibiscus à chaque oreille signifie que même si votre cœur est pris, vous êtes disponible…

● Astuces & Conseils d’entretien
L’hibiscus a besoin d’une grande luminosité et accepte relativement bien les rayons directs du soleil une partie de la journée. Son arrosage doit être régulier, tous les 3 à 4 jours durant sa période de croissance, en évitant toutefois que l’eau ne stagne au fond du pot. Ses racines sont en effet fragiles et sujettes au pourrissement. L’été, n’hésitez pas à le vaporiser, car l’hibiscus est très friand d’humidité. Le rempotage ou le bouturage doivent être effectués au printemps.

● L’hibiscus dans le langage des fleurs
Avec la forme plutôt évocatrice de son pistil, l’hibiscus est clairement associé au désir sexuel. Exotique, il en appelle à découvrir de nouvelles sensations et de nouvelles aventures… sans plus attendre ! Ephémère et fragile, cette fleur exprime l’assouvissement du désir immédiat mais aussi la fragilité de la relation et des sentiments. Hors contexte amoureux, l’hibiscus se veut plus poli et mondain puisque le langage des fleurs l’associe à l’élégance féminine et au raffinement des sens.


3e : Le bougainvillier

Fleur exotique bougainvillier● Carte d’identité du bougainvillier
Originaire d’Amérique du Sud et plus particulièrement du Brésil, le bougainvillée (ou bougainvillier) est une fleur emblématique des îles du Pacifique Sud et de Méditerranée. Sa floraison intervient généralement du mois de mai jusqu’en novembre et offre de nombreux coloris : blanc, jaune, orange, pourpre ou violet. Cultivé en pleine terre, le bougainvillée peut dépasser 10m de haut. Moyennant quelques soins et une période d’hivernage, il peut vivre une dizaine d’années en pot dans un appartement.

● Un peu d’histoire
La découverte du bougainvillée remonte au XVIIIe siècle. Son nom fait référence à l’un des plus grands explorateurs de l’époque : Louis-Antoine de Bougainville, qui ramène cette plante de son voyage autour du monde. C’est un botaniste de l’équipage, Philibert Commerson, qui le découvre en 1767 près de Rio de Janeiro. Le bougainvillée est introduit le siècle suivant en Polynésie, où il devient rapidement un symbole de séduction associé à l’exotisme des îles paradisiaques.

● Astuces & Conseils d’entretien
Le bougainvillée a besoin de beaucoup de lumière et supporte sans problème les rayons directs du soleil. Exotique, la plante apprécie l’humidité : il est possible de l’arroser jusqu’à deux fois par semaine et de le vaporiser en cas de fortes chaleurs. Le bougainvillée se développe dans une terre de jardin mélangée à du terreau de tourbe enrichi si possible de fertilisants. L’apport d’engrais peut être prodigué du printemps jusqu’à la fin de l’été. La multiplication du bougainvillée nécessite des techniques professionnelles.

● Le bougainvillée dans le langage des fleurs
Le bougainvillée est la fleur de l’exotisme et de l’aventure par excellence. A l’image des vahinés tropicales qui portent la fleur dans leurs cheveux, c’est un véritable outil de séduction. Irrésistible, le bougainvillée exprime le désir de connaître de nouvelles expériences et qu’importe si celles-ci s’annoncent sans lendemain. Voici une invitation sensuelle à profiter dès aujourd’hui des plaisirs de la vie.


4e : L’oiseau de paradis

Fleur exotique oiseau de paradis● Carte d’identité de l’oiseau de paradis
Emblématique de la Côte d’Azur, l’oiseau de paradis ou strelitzia reginae est une plante à souche ligneuse qui appartient à la famille des strélitziacées. Sa floraison intervient d’avril à octobre et se caractérise par de grandes hampes de 1 m de long soutenant des fleurs colorées et atypiques qui dessinent des oiseaux exotiques. Cultivé en pleine terre ou en pot, l’oiseau de paradis peut vivre plusieurs années.

● Un peu d’histoire
L’oiseau de paradis nous provient directement de la savane d’Afrique du Sud. Son nom usuel est bien sûr lié à la forme de sa fleur, qui évoque un bec d’oiseau rehaussé d’une magnifique crête colorée. Son nom botanique strelitzia reginae fait en revanche référence à Strelitz, ancienne ville du Mecklembourg. La fleur est en effet associée à la duchesse allemande Charlotte de Mecklembourg (1744-1818), qui devint reine de Grande-Bretagne.

● Astuces & Conseils d’entretien
Pour fleurir, l’oiseau de paradis a besoin d’au moins 5 heures de plein soleil par jour. L’arrosage doit en revanche être contrôle : tous les 3 jours durant la croissance contre une fois tous les 15 jours en hiver. La période de repos hivernal est indispensable au bien être de la plante. Le rempotage et le bouturage de l’oiseau de paradis s’effectuent au printemps. Les jeunes plants peuvent parfois prendre plusieurs années avant d’offrir leur première floraison.

● L’oiseau de paradis dans le langage des fleurs
Qu’il fascine ou qu’il intrigue, l’oiseau de paradis tient une place à part dans le langage des fleurs. Au masculin, c’est la fleur animale du mâle dominant qui promet, avec assurance et fierté, une jouissance magique dans un festival de coloris et d’émotions. Au féminin, l’oiseau de paradis transmet un message plus complexe. La beauté du corps et l’expression des sentiments y sont dépeints d’une manière plus artistique et… exotique.


5e : Le jasmin de Madagascar

Fleur exotique jasmin de madagascar● Carte d’identité du jasmin de Madagascar
Le jasmin de Madagascar est une plante grimpante volubile qui appartient à la famille des asclépiadacées. Sa floraison intervient généralement du mois de mai jusqu’en septembre et se distingue par son abondance, sa durée et surtout son parfum capiteux que l’on perçoit de loin. Bien entretenu, le jasmin de Madagascar peut atteindre 6 m en pleine terre contre 2,50 m en pot. Moyennant une période d’hivernage indispensable, la plante peut vivre une dizaine d’années.

● Un peu d’histoire
Il provient des sous-bois de Madagascar, où on l’associe traditionnellement à la spiritualité et au bonheur. Appelé jadis « marsdenia floribunda » ou « jasminantes », le jasmin de Madagascar porte aujourd’hui de nombreux surnoms selon les régions : « couronne des mariées », « fleur de cire », « chapelet fleuri » ou « guirlande de mariage ». Le rapport à l’équilibre des sentiments et à l’harmonie du couple est évident. Parce qu’elle éviterait les infidélités conjugales, l’huile essentielle de jasmin est utilisée pour maintenir le désir au sein des ménages.

● Astuces & Conseils d’entretien
Le jasmin de Madagascar a besoin d’une grande luminosité et d’une atmosphère humide pour se développer. Une pulvérisation à l’eau douce est ainsi conseillée plusieurs fois par semaine. L’arrosage doit lui aussi être régulier, quitte à ne pas laisser détremper la terre. L’apport d’engrais est possible au printemps et durant l’été. Une période hivernale de sécheresse et de fraîcheur est indispensable pour que le jasmin de Madagascar refleurisse l’année suivante. La taille s’effectue en février et le rempotage au mois d’avril.

● Le jasmin dans le langage des fleurs
Grâce à son parfum enchanteur, le jasmin de Madagascar symbolise le bonheur conjugal. Il s’offre traditionnellement lors d’un mariage et il n’est pas rare que les jeunes époux portent des couronnes de jasmin de Madagascar lors de la cérémonie. Au-delà de l’enivrement garanti des sens, la fleur confère une certaine image d’équilibre et de pureté au sein du couple. Dans le langage des fleurs, c’est le symbole floral de l’amour idéal !


6e : Le tiaré

Fleur exotique tiare● Carte d’identité du tiaré
Le tiaré tahiti, ou gardenia tahitensis, est un arbuste qui fleurit toute l’année dans les îles du Pacifique Sud. Il peut atteindre plusieurs mètres de hauteur et se caractérise par un feuillage vernissé et de superbes petites fleurs blanches. Son parfum enivrant évoque la vanille et le jasmin. Originaire de Micronésie et emblématique de la Polynésie française, le tiaré ne peut se reproduire sans l’intervention de l’homme.

● Un peu d’histoire
Selon la légende, le tiaré serait né sur le mont Temetahi, à Raiatea, et ferait référence à la princesse Apetahi, déclarant à son amant avant de mourir : « Chaque matin, lorsque tu monteras sur la montagne, je te donnerai ma main à caresser ». La découverte du tiaré remonte au début du XIXe siècle. Un naturaliste de James Cook, Johann Georg Adam Forster, en fait la description quand les premiers spécimens sont ramenés en Europe par l’explorateur français Dumont D’urville.

● Astuces & Conseils d’entretien
Le tiaré tahiti a besoin de chaleur et d’humidité exotiques pour pouvoir se développer. La durée de vie de ses fleurs est éphémère une fois qu’elles sont cueillies. Le meilleur moyen de les conserver est de les réserver dans une atmosphère fraîche et humide. Le tiaré est surtout utilisé pour ses vertus médicinales. Il favorise le bronzage et apaise les piqûres de moustiques. C’est l’un des principaux ingrédients du monoï, huile tropicale de soin pour le corps et les cheveux.

● Le tiaré dans le langage des fleurs
Le tiaré est l’emblème de Tahiti, en Polynésie française. La tradition en fait la fleur du respect de l’autre et de l’amitié : les visiteurs reçoivent un collier de fleurs de tiaré à leur arrivée. Comme l’hibiscus, la fleur se porte à l’oreille et révèle un code amoureux bien précis. A droite, vous êtes disponible. A gauche : votre cœur est pris. A chaque oreille, vous êtes disponible tout en étant déjà pris ! Le tiaré est le symbole floral de la sensualité exotique et du désir amoureux.


7e : L’héliconia

Fleur exotique heliconia● Carte d’identité de l’héliconia
L’héliconia est une fleur exotique qui appartient à la famille des héliconiacées. C’est un proche parent du bananier. Il fleurit au jardin toute l’année, à condition que celui-ci soit bien sûr situé dans une région tropicale. Il se caractérise par de grandes hampes pouvant atteindre 1 mètre de long, supportant des bractées colorées dont les fleurs sont généralement rouges, jaunes, orange ou vertes. L’héliconia vit une dizaine d’année en pleine terre contre 1 ou 2 ans en pot dans un appartement.

● Un peu d’histoire
L’héliconia est originaire des Antilles, du Brésil, de l’Equateur et du Pérou. Selon la latitude tropicale, on le surnomme « fleur perroquet », « oiseau de feu », « pince de homard » ou « faux oiseau de paradis ». Une fleur gorgée d’exotisme et de soleil dont le nom a des références antiques : celles du mont Hélicon en Grèce, qui était le royaume des muses. Dédié à la beauté féminine, l’héliconia a toujours été une grande source d’inspiration pour les arts, notamment la poésie et la photographie.

● Astuces & Conseils d’entretien
Pour se développer, l’héliconia a besoin d’une grande luminosité et des rayons directs du soleil. Il est nécessaire de l’arroser régulièrement, tous les 5 jours environ, et de le vaporiser lorsque la température dépasse 18 degrés. Il se plaît dans une terre de jardin mélangée à du terreau agrémenté de fertilisants. L’apport d’engrais est possible une fois par semaine durant l’été. Le rempotage et la multiplication sont à effectuer au printemps. Ses principaux ennemis sont les courants d’air et les écarts brutaux de température.

● L’héliconia dans le langage des fleurs
Dans un cadre amoureux, l’héliconia fait l’éloge de la beauté du corps et exprime une invitation subtile à vivre de nouvelles aventures exotiques et mystérieuses. Un message quelque peu extravagant que cette fleur d’exception clame avec assurance et originalité. L’héliconia impose ainsi le respect et la confiance pour convaincre que le jeu amoureux sera magique et… inégalé ! Dans tout autre contexte, cette fleur très graphique est associée aux arts et à la créativité.


8e : La vanille

Fleur exotique vanille● Carte d’identité de la vanille
La vanille fait partie de la famille des orchidées lianes. Elle se caractérise par un feuillage plat, coriace et vert pâle, et une floraison aromatique éphémère qui, une fois fécondée, forme la gousse de vanille. A l’état naturel, la vanille peut atteindre 30 m de long contre seulement 3 m à l’état domestique. Parmi la bonne centaine d’espèces recensées, certaines vanilles vivent plus d’une dizaine d’années.

Un peu d’histoire
L’histoire de la vanille est liée aux Antilles, aux îles du Pacifique Sud mais surtout au Mexique. Les Mayas et les Aztèques l’utilisaient déjà dans la préparation du cacao. Les Européens découvrent la vanille avec celle du Nouveau Monde au XVIe siècle. Sa commercialisation à grande échelle démarre le siècle suivant et entraîne un véritable engouement en Europe. En France, Louis XIV souhaite l’introduire sur l’île Bourbon. Les principaux exportateurs de vanille sont aujourd’hui Madagascar, l’Indonésie et la Polynésie.

Astuces & Conseils d’entretien
La vanille aime les endroits ombragés mais très lumineux. Comme ses consœurs exotiques, elle demande beaucoup d’humidité. La vaporisation ou l’humidification artificielle sont donc nécessaires pour les cultures en pot ou en serre. L’arrosage est conseillé plusieurs fois par semaine. La vanille doit être placée dans un endroit où elle pourra grimper naturellement. Sa multiplication exige des techniques professionnelles et son rempotage est possible tous les 3 ans.

La vanille dans le langage des fleurs
Bien que la fleur de vanille ne vive que quelques heures, elle produit un fruit dont le parfum est tellement enivrant que le langage des fleurs en a fait un véritable symbole du désir et de l’érotisme torride. Dans de nombreuses cultures, la vanille intégrait jadis la composition de philtres magiques destinés à provoquer l’ardeur amoureuse. Certaines croyances affirment même que le parfum de vanille réveillerait l’érection chez les hommes.


9e : Le frangipanier

Fleur exotique frangipanierCarte d’identité du frangipanier
Avec son écorce épaisse et ses grandes fleurs blanches dont le parfum évoque la frangipane, le plumeria alba appartient à la famille des apocynacées. En climat tropical, il fleurit toute l’année et peut atteindre jusqu’à 10 m de haut. Sa culture en pot est plus difficile et s’assimile à celle des cactées. Le frangipanier tient rarement plus d’un an en intérieur. On recense seulement huit espèces de plumiera à l’état naturel, certains hybrides commençant à voir le jour. La variété la plus parfumée est le plumiera acuminata, avec ses fleurs blanches au centre jaune.

Un peu d’histoire
Originaire d’Amérique centrale, le frangipanier a depuis conquis la quasi-totalité des régions tropicales du monde. Son nom usuel fait référence à un parfumeur italien du XVIe siècle, Frangipani, tandis que son nom botanique Plumiera est associé à un botaniste français du siècle suivant, Charles Plumier. Le frangipanier est le symbole national du Laos. Au Bangladesh, c’est une fleur emblématique du deuil. Dans les îles du Pacifique, enfin, il est utilisé comme un accessoire de beauté et de séduction.

Astuces & Conseils d’entretien
Pour se développer, le frangipanier a besoin d’être en extérieur, exposé en plein soleil et sous un climat relativement humide. L’apport d’eau doit être régulier mais il est conseillé de laisser sécher la terre entre deux arrosages. La floraison est favorisée par une période indispensable d’hivernage, ou plutôt de fraicheur : le frangipanier peut se mettre au repos entre 13 et 15 degrés. Le rempotage et la multiplication sont à effectuer au printemps.

Le frangipanier dans le langage des fleurs
Surnommé la « Fleur des temples » dans les cultures hindouiste et bouddhiste, le frangipanier est associé à la spiritualité ou à la magie dans de nombreuses cultures. En Indonésie, on l’offre ainsi en offrande aux dieux. Pour d’autres, c’est une fleur des démons que l’on associe à la mort, comme au Bangladesh. Sa signification est en revanche plus positive du côté des îles du Pacifique Sud, ou porter une fleur de frangipanier à l’oreille ou en collier traduit le désir de séduire et de vivres de nouvelles aventures.


10e : L’ananas

Fleur exotique ananasCarte d’identité de l’ananas
L’ananas appartient à la famille des broméliacées et est apprécié pour ses fruits comestibles et décoratifs. Il se caractérise par de longues feuilles effilées aux bords épineux et une floraison conique qui laisse place aux délicieux fruits. La durée de vie de ce monocarpique est d’environ 3 années lorsqu’il est cultivé en pot, où il peut atteindre 50 cm de hauteur. Contrairement à la plupart des plantes exotiques, l’ananas est vulnérable à l’excès d’eau.

Un peu d’histoire
L’ananas est originaire d’Amérique du Sud, et plus précisément du Brésil. En langue amérindienne, ananas signifie « parfum des parfums ». On doit sa découverte à Christophe Colomb en 1493 à la Guadeloupe mais les premiers fruits ne sont importés en France que le siècle suivant. Louis XIV tente de le faire cultiver dans les jardins de Choisy-le-Roi. Les plus gros producteurs d’ananas sont aujourd’hui les Etats-Unis, les Philippines, la Côte-d’Ivoire, la Thaïlande et le Costa Rica.

Astuces & Conseils d’entretien
Pour fleurir et donner naissance à des fruits, l’ananas a besoin d’une grande luminosité et d’une exposition plein soleil toute l’année. L’arrosage doit être contrôlé à raison d’une fois par semaine en période de croissance. L’ananas supporte mal l’excès d’eau, surtout lorsqu’il est cultivé en pot. Le reste de l’année, il est conseillé de laisser sécher sa terre entre deux arrosages. En cas de fortes chaleurs, n’hésitez pas à le brumiser pour le rafraîchir. Le rempotage de l’ananas s’effectue au printemps.

L’ananas dans le langage des fleurs
A l’image de son fruit aussi parfait qu’acéré, la fleur d’ananas est associée à une beauté parfaite mais piquante ! Taillé comme un bijou, il fait l’éloge d’une silhouette magnifiquement dessinée à la grâce bien précieuse. Offrir un ananas, c’est avouer que vous seriez prêt à tout pour profiter des faveurs de ce corps parfait. Mais c’est à vos risques et périls, car quitte à vous y frotter, vous risquez aussi de vous y piquer !

Liste des fleurs exotiques

– Abutilon (abutilon).
– Achimène (achimenes).
– Aeschynanthus (aeschynanthus speciosus).
– Amaryllis (hippeastrum).
– Ananas (ananas comosus variegatus).
– Anthurium (anthurium).
– Bégonia (begonia).
– Bougainvillier (bougainvillea).
– Browalle (browallia speciosa).
– Caféier (coffea arabica).
– Cinéraire à grandes fleurs (cineraria hybrid).
– Clérodendron (clerodendrum).
– Columnéa (columnea).
– Curcuma (curcuma alismatifolia).
– Dipladénia (mandevilla).
– Flamboyant, oiseau de paradis (caesalpinia gilliesii).
– Frangipanier (plumeria alba).
– Héliconia, balisier (heliconia).
– Hibiscus, rose de Chine (hibiscus rosa-sinensis).
– Impatience, patience (impatiens).
– Ixora (ixora coccinea).
– Jasmin crépu (tabernaemontana divaricata).
– Jasmin de Madagascar (stephanotis floribunda).
– Lapagéria, cloche du Chili (lapageria rosea).
– Lis de Malabar (gloriosa superba).
– Mégaskepasma (megaskepasma erythrochlamys).
– Mussaenda (mussaenda erythrophylla).
– Orchidée (selon les variétés).
– Passiflore (passiflora caerulea).
– Plante zebra (aphelandra squarrosa).
– Rince-bouteilles (callistemon citrinus).
– Suzanne aux-yeux-noirs (thunbergia alata).
– Thévétia, laurier jaune (thevetia peruvania).
– Vanille (vanilla planifonia).

Liste des plantes exotiques

– Aralia ming (Polyscias).
– Avocatier (Persea americana).
– Bananier (Musa).
– Banian, banyan (Ficus benghalensis).
– Bambou (Bambusa vulgaris).
– Caladium (Caladium).
– Cordyline (Cordyline fructicosa).
– Corne d’élan (platycerium bifurcatum).
– Dracéna, dragonnier (Dracaena).
– Figuier pleureur (Ficus benjamina).
– Fougère en arbre (Dicksonia antarctica).
– Fougère patte-de-lapin (Davallia fejeensis).
– Laurier de Nouvelle-Zélande (C. laevigatus).
– Nautilocalyx (Nautilocalyx).
– Néphrolepis (Nephrolepis).
– Oreille d’éléphant (Alocasia macrorrhiza).
– Pandanus, vacoua, vaquois (Pandanus).
– Pépéromia (Peperomia).
– Philodendron, philo (Philodendron).
– Pisonia (Pisonia umbellifera).
– Plante paon (Calathea makoyana).
– Plectranthe (Plectranthus).
– Pléomèle (Pleomele reflexa).
– Pseudéranthémum (P. atropurpureum).
– Sélaginelle (Selaginella).
– Sensitive (Mimosa pudica).
– Syngonium (Syngonium podophyllum).

© Miss & Mister Corail / DR

Publicités