Rencontre avec Paul Bontour, élu Dauphin de la sixième édition de Miss & Mister Corail. Le candidat de Tahiti, en Polynésie française, a séduit le public par la sincérité de son aventure et de ses productions.

– Te voici élu sur le podium de la Saison 6, avec le titre de dauphin !
Ma première réaction à cet accessit a été : Wahou ! Je n’y pensais même pas en acceptant, quelques mois auparavant, de rentrer à nouveau dans l’arène du Corail. Mais un peu fier tout de même ! Je dois bien l’avouer, j’aurai préféré terminer en tête, ce qui n’était pas impossible jusqu’à la dernière mission, si j’avais eu un « fan club » aussi garni que ma tante ! lol.

– Parmi les candidats de cette édition, lesquels t’ont plus particulièrement marqué ?
En premier lieu « Angélique », avec qui j’ai partagé de grands moments de solitude et énormément de plaisir lors de nos apéros lagonnaires ! J’aurai tant aimé qu’elle finisse à ma place (mais c’était réciproque). En deuxième, David qui est devenu un « ami » FB et avec qui j’ai beaucoup échangé également.

– Ton aventure est marquée par la liberté d’être et de penser !
Je pense que tout les « Coraliens et Coraliennes » ont pu constater ma liberté de pensée au travers de mes présentations au cours des différentes missions. Je suis un électron libre comme Max, un libertin libertaire et je le revendique haut et fort.

– Quelle est ta réaction après les récents attentats en France ?
Je ne peux qu’être indigné et révolté par ces attentats contre la liberté d’expression, l’humour et la dérision. En tant qu’athée et non violent (objecteur de conscience, pour ceux à qui ça parle), je me battrai toujours pour que la liberté ne soit pas usurpée et embrigadée comme c’est le cas dans notre simulacre de démocratie…

– Tu es jeune papa… Quels sont aujourd’hui tes projets ?
Jeune papa, jeune papa, il faut le dire vite ! Papa d’une jeune et adorable fille oui ! Et ma victoire Corail est de l’avoir à nouveau avec moi. Comme quoi dans la vie, rien n’est impossible et toute cause à un effet… Quant à mes projets, ils se résument à essayer de continuer à rendre mes amis(es) et mes proches heureux, à respecter cette nature à qui nous devons tout, et cela, tant que la vie me prêtera souffle !

PS : Un grand merci au jury pour ses soutiens et sa patience (j’ai bien reçu le « paquetage Corail » et vais en faire bon usage). On se dit rendez-vous à la prochaine saison si d’aventure… Bisous salés.

© Miss & Mister Corail

Publicités