Si la pivoine a longtemps été cultivée pour ses vertus médicinales, c’est sans doute parce que son nom provient du grec paeonia, qui signifie « plante à guérir ». Mais si la pivoine est aujourd’hui l’une des fleurs les plus populaires dans le monde, c’est surtout grâce à l’incomparable beauté de sa floraison. Portrait d’une reine des fleurs qui est aussi l’emblème floral de la Fête des mères.

La pivoine : carte d’identité

● Originaire d’Extrême-Orient, la pivoine compte une quarantaine d’espèces regroupées en deux catégories : les herbacées et les arbustives. Toutes les deux se distinguent par une floraison somptueuse (rouge, rose, blanche ou jaune) qui intervient entre avril et juin.
● Si la pivoine est rustique et résistante, elle supporte difficilement les courants d’air et les épisodes de gel tardifs. Il est conseillé de la mettre en place à l’automne dans une terre riche, fraîche et bien drainée.
● Exposée entre soleil et mi-ombre, la pivoine s’épanouit au jardin en bordure ou en massif. Sa culture en pot est en revanche difficile. Son feuillage représentant peu d’intérêt, la pivoine est une fleur énigmatique des bouquets printaniers.
● Les pivoines ont longtemps appartenu à la famille des Renonculacées. Dans les années 1950, des botanistes décident de lui créer une famille végétale à part entière : les Paéoniacées. Cette classification fait depuis l’objet de polémiques.

La pivoine entre histoire et légendes

● Durant l’Antiquité, la pivoine est utilisée à des fins thérapeutiques. Le médecin grec Hippocrate est l’un des premiers à la prescrire dans le traitement de l’épilepsie, des menstruations et des douleurs post-accouchement.
● La pivoine fait plusieurs apparitions dans les épopées de la Grèce antique. Dans l’Iliade d’Homère par exemple, le dieu Hadès est guéri des blessures affligées par Hercule avec des racines de pivoine. Théophraste considère lui aussi la pivoine comme une fleur magique.
● Cultivée à des fins médicinales en Chine, la pivoine connaît un véritable élan de popularité dès le Ier siècle, quand la dynastie Song met en valeur ses vertus esthétiques et olfactives. La pivoine orne depuis officiellement les décorations des palais impériaux.
● Une légende chinoise raconte que l’impératrice Wu Zetian, contrariée de constater que les fleurs désertaient ses jardins en hiver, leur ordonna un soir de fleurir durant la nuit. Toutes s’exécutèrent, sauf la pivoine qui fut bannie de Xi’an et envoyée à Luoyang, capitale de la fleur.

La pivoine dans le langage des fleurs

● Au même titre que la rose en Occident, la pivoine est considérée en Chine comme la reine des fleurs. Les Chinois lui attribuent les plus nobles symboles : l’amour, la beauté féminine, mais aussi l’abondance et la réussite sociale.
● En France, la pivoine est associée à la sincérité, à la générosité et à la protection. C’est un emblème foral de la Fête des mères qui s’offre également dans un cadre amoureux, comme le mariage. Des traditions venues du Moyen Age racontent que la pivoine éloigne les mauvais esprits et protège contre les sorts et les maladies.
● La pivoine est à l’origine de quelques expressions populaires dont la plus connue est « rougir comme une pivoine ». Celle-ci fait sans doute référence à la très belle nymphe grecque Péone, qui fut transformée en pivoine par une déesse jalouse.
● La pivoine a bien sûr largement inspiré les artistes, comme le peintre Edouard Manet ou le poète Guillaume Apollinaire, qui l’associe à la beauté féminine. En parfumerie, la fleur a inspiré des parfums tels que Aqua Allegoria de Guerlain ou Pivoine Angel de Thierry Mugler.

La pivoine : nos conseils d’entretien

● La pivoine herbacée, qui se présente sous forme de bulbe, doit être plantée dans un sol riche et frais à l’automne, sans enterrer le collet. Une bonne exposition ensoleillée à semi-ombragée va permettre à la plante de refleurir durant plusieurs dizaines d’années.
● La pivoine arbustive est plus fragile et se développe plus lentement : il faut parfois s’armer de patience pour découvrir ses premières floraisons ! A terme, l’arbuste peut atteindre deux mètres de large pour deux mètres de haut.
● Si la pivoine est résistante au froid, elle craint les vagues de sécheresse et de chaleur. N’hésitez pas à l’arroser abondamment en été, notamment les premières années. Evitez-lui les emplacements trop exposés aux vents.
● L’entretien de la pivoine est relativement simple et consiste à débarrasser régulièrement la plante de ses fleurs fanées. Veillez toutefois à ce que la terre reste riche en ajoutant à ses pieds du compost ou du fumier.


© Miss & Mister Corail / DR

Publicités