cactus 011La barbe de vieillard

Description : Le cephalocereus senilis, ou barbe de vieillard, est originaire du Mexique. La particularité de ce cactus est de développer de nombreux « poils » de couleur blanche et soyeux. Pour dépoussiérer cette imposante pilosité, il est nécessaire d’utiliser un sèche-cheveux. La plante produit quelques fleurs jeunes ou blanches durant l’été.

Entretien : Comme la majorité des cactus, la barbe de vieillard doit être exposée en plein soleil toute l’année et bénéficier si possible d’une lumière verticale. Installée dans un terreau pour cactées, elle exige un arrosage modéré et doit rester au sec durant l’hiver. La plante craint l’humidité et son pot doit être bien drainé.

Conseils : Si la barbe de vieillard ne vit qu’une dizaine d’années en appartement, elle subsiste durant plusieurs centaines d’années dans son milieu naturel. Il est possible de lui administrer de l’engrais liquide pour cactées au printemps et durant l’été. Le rempotage et la multiplication sont à effectuer au printemps.


cactus 012Le cactus cornichon

Description : le chamaecereus silvestrii, ou cactus cornichon, est originaire d’Argentine. Il se distingue par sa forme compacte d’où s’échappent des petites fleurs rouges ou orange en été. C’est un cactus nain dont les dimensions dépassent rarement 10 cm de hauteur sur 50 cm de largeur. Cette petite plante est très fragile.

Entretien : Pour se développer, le cactus cornichon a besoin des rayons directs du soleil durant une bonne partie de la journée. La plante est sensible à l’humidité : il suffit de l’arroser deux fois par mois en été contre une fois par mois le reste de l’année. Son terreau pour cactées doit lui aussi être bien drainé.

Conseils : Avec un arrosage très contrôlé et un hivernage minutieux, le cactus cornichon peut vivre en pot une dizaine d’années. Il est possible de lui administrer un peu d’engrais liquide pour cactées au printemps et en été. Lors du rempotage, veillez à l’installer dans un contenant assez large et peu profond.


cactus 013Cleistocactus, le cactus d’altitude

Description : Le cleistocactus est un cactus originaire des montagnes d’Amérique du Sud. Il se distingue par sa stature fièrement dressée, recouverte par une multitude de fines aiguilles de couleur claire ou argentée. Des petites fleurs roses, orange ou rouges apparaissent en été mais ne s’ouvrent généralement pas.

Entretien : Ce cactus aime le plein soleil et craint l’humidité. Installé dans un terreau pour cactées bien drainé, le cleistocactus peut être arrosé une fois par semaine au printemps et en été puis il doit rester au sec le reste de l’année. Pour éviter la pourriture, il est conseillé d’installer du gravier au fond du pot.

Conseils : Comme le cactus cierge, le cleistocactus se développe en hauteur. Il est à manipuler avec précaution et peut être stabilisé à l’aide d’un tuteur. La plante peut être rempotée chaque année au printemps et recevoir un peu d’engrais durant l’été. Les sujets cultivés en pot ne produisent généralement pas de fleurs.


cactus 014Le cactus oursin, ou coussin de belle-mère

Description : Originaire du sud des Etats-Unis et du Mexique, le cactus oursin se remarque par sa forme circulaire et compacte recouverte de très nombreuses aiguilles souvent dorées. Surnommé coussin de belle-mère, ce cactus très piquant produit quelques fleurs rouges, jaunes ou roses, selon les variétés.

Entretien : Comme son nom l’indique, le cactus oursin craint peu l’humidité. Installé sur une bande de gravier, dans un mélange de sable et de terreau pour cactées, il va rapidement se développer moyennant un arrosage régulier et un apport d’engrais au printemps et en été. Le cactus oursin nécessite le plein soleil toute l’année.

Conseils : Le cactus oursin peut atteindre plus d’un mètre de diamètre et vivre une dizaine d’années. Son rempotage est possible tous les deux ans mais l’opération est très risquée car la plante est solidement armée. Pour un dépoussiérage plus facile, il est conseillé de le ventiler avec l’air frais d’un sèche-cheveux.


cactus 015Le cactus palmier

Description : Le cactus palmier, ou pachypodium, est originaire d’Afrique du Sud et de Madagascar. Il se caractérise par un feuillage coriace et persistant. Sa floraison en bouquets peut être jaune, rose, blanche ou rouge selon les espèces. Ce cactus peut vivre une quinzaine d’années en intérieur et atteindre 1,50 m de haut.

Entretien : Le cactus palmier supporte mal l’humidité et son arrosage doit être contrôlé, à raison d’une seule fois par mois du printemps à l’automne et au sec en hiver. Le rempotage peut être effectué tous les quatre ans au printemps dans un pot bien drainé avec du terreau spécial pour cactées.

Conseils : Le cactus palmier a besoin de beaucoup de luminosité et peut être installé en plein soleil. Son entretien n’est pas très aisé car la plante craint les pucerons et la pourriture ; elle peut également perdre ses feuilles très rapidement. Fragile, ce cactus se fait de plus en plus rare dans la nature.