Armés jusqu’aux aréoles, les cactus nous invitent au voyage vers des contrées arides et désertiques d’Amérique centrale ou d’Afrique. Si leur entretien est réputé facile, chaque espèce cultive ses propres spécificités qu’il est nécessaire de connaître afin de permettre à la plante de se développer. Bienvenue dans le monde très piquant des cactus !

Sommaire

– Acanthocalycium, le cactus argentin
– Le cactus de Noël
– Le cactus de Pâques
– La queue-de-rat
– Mammilaire, le cactus fleuri
– Ariocarpus, le cactus texan
– Oponce, le cactus raquette
– Le bonnet-d’évêque
– Le cactus cierge
– Rebutia, le cactus du débutant
– La barbe de vieillard
– Le cactus cornichon
– Cleistocactus, le cactus d’altitude
– Le cactus oursin, ou coussin de belle-mère
– Le cactus palmier
– Epiphyllum, le cactus orchidée
– Le cactus laineux
– Lobivia, le cactus bolivien
– Le cactus féroce
– La princesse de la nuit

cactus 001Acanthocalycium, le cactus argentin

Description : Originaire des montagnes d’Argentine, l’acanthocalycium est un petit cactus très apprécié pour sa floraison. La plante est composée d’un aiguillon central entouré d’aréoles comportant une dizaine d’aiguilles. Des fleurs rouges, blanches, orange ou jaunes apparaissent durant l’été jusqu’à la fin de l’automne.

Entretien : Ce cactus a besoin de beaucoup de lumière et de soleil direct. Installé dans un mélange de terreau, de tourbe et de sable, l’acanthocalycium doit être arrosé deux fois par mois au printemps, une fois par semaine en été, puis reste au sec en hiver. Il ne craint pas l’humidité et peut être vaporisé d’eau en fin de journée.

Conseils : En appartement, l’acanthocalycium peut vivre jusqu’à 8 ans. Pour l’aider à se développer, il est conseillé de lui administrer de l’engrais liquide pour cactées au début de l’été. Le rempotage est à prévoir tous les deux ans au printemps. La multiplication et le semis s’effectuent dans du sable au tout début du printemps.


cactus 002Le cactus de Noël

Description : Originaire du Brésil, le cactus de Noël, ou schlumbergera, doit son nom à sa floraison qui intervient en hiver. Il se caractérise par un feuillage charnu, retombant et des fleurs blanches, roses ou rouges qui se développent à l’extrémité de ses tiges. Ce cactus peut vivre en pot jusqu’à une vingtaine d’années.

Entretien : Le cactus de Noël tolère l’humidité et peut être vaporisé d’eau en cas de forte chaleur. Il doit être arrosé plusieurs fois par semaine avant et pendant la floraison, puis deux fois par mois lorsque celle-ci est achevée. Le rempotage est à prévoir tous les quatre ans dans un mélange de terreau et de substrat pour orchidées.

Conseils : Si le cactus de Noël a besoin de luminosité, il est déconseillé de le soumettre aux rayons directs du soleil. Afin d’obtenir une meilleure floraison, il faut éviter de le manipuler et de le déplacer. Sa multiplication est facile avec un simple bouturage dans du sable au début du printemps. La plante peut atteindre 40 cm d’envergure.


cactus 003Le cactus de Pâques

Description : Le cactus de Pâques, ou rhipsalidopsis gaertneri, est originaire du Brésil et doit son nom à sa floraison qui intervient au printemps. La plante produit des fleurs roses ou rouges qui apparaissent au bout de ses tiges épineuses. Ce cactus dépasse rarement les 20 cm d’envergure et peut vivre une dizaine d’années en pot.

Entretien : Le cactus de Pâques apprécie l’humidité et peut être vaporisé d’eau dès que la température dépasse les 20 degrés. Il doit être arrosé une fois par semaine du printemps à l’automne puis deux fois par mois en hiver. Il faut simplement veiller à ce que l’eau ne stagne pas au fond du pot.

Conseils : Le cactus de Pâques a besoin de luminosité mais ne doit pas être en contact avec le soleil direct. Pour la plante, l’idéal est de bénéficier de 12 heures de jour suivies de 12 heures de nuit. Attention à la manipulation de ce cactus qui est très fragile et qui perd ses fleurs très facilement.


cactus 004La queue-de-rat

Description : L’aporocactus flagelliformis, ou queue-de-rat, est une cactacée retombante originaire des forêts mexicaines et que l’on cultive en suspensions. Elle se distingue par de longues tiges cylindriques recouvertes de petites aiguilles. Des fleurs roses ou rouges apparaissent sur la plante au printemps.

Entretien : Ce cactus a besoin de beaucoup de luminosité mais il craint les brûlures des rayons du soleil. Il peut donc être disposé à l’ombre. Installé dans un terreau pour cactées, il doit être arrosé une fois par semaine en été contre deux fois par mois en hiver. Il est nécessaire de le vaporiser avec de l’eau en cas de forte chaleur.

Conseils : Bien entretenu, ce cactus peut atteindre un mètre de long et vivre en appartement une bonne dizaine d’années. Il est important de l’installer dans un lieu spacieux et aéré. Pour favoriser sa floraison, imposez-lui un hivernage au frais et taillez d’un tiers ses pousses épineuses les plus longues.


cactus 005Mammilaire, le cactus fleuri

Description : Le cactus mammilaire, ou mammillaria, est originaire d’Amérique centrale et du sud des Etats-Unis. Il se distingue par une multitude de petites aiguilles qui recouvrent ses aréoles et une floraison régulière qui débute généralement dès le printemps. Ce cactus peut vivre une vingtaine d’années et atteindre 30 cm de haut.

Entretien : Pour fleurir, le cactus mammillaire doit être exposé en plein soleil et protégé de l’humidité. Au sec en hiver, il suffit de l’arroser deux fois par mois le reste de l’année. Le rempotage est conseillé tous les trois ans, à la fin de l’hiver, dans un terreau simple pour cactées.

Conseils : Le cactus mammilaire est facile à entretenir et convient bien aux jardiniers débutants. Selon les espèces (qui sont plus de 150), ce cactus produit des petites fleurs d’environ 1 cm de diamètre qui sont de couleur jaune, blanche, rose ou pourpre. Attention, ce cactus est particulièrement sensible au froid.