Si les plantes et les fleurs ont toujours été associées à l’esprit et à la décoration de Noël, c’est parce qu’elles représentent la générosité de la nature en cette saison qui est la plus dure avec les hommes. Car en hiver, la neige ne recouvre pas toutes les espèces : certaines plantes de jardin, compositions florales, plantes fleuries de serre ou d’intérieur resplendissent de leurs plus belles couleurs et de leurs plus doux parfums. Voici notre sélection.

Fleur Noel 001L’amaryllis se donne en spectacle pour Noël

C’est la fleur la plus spectaculaire des fêtes de fin d’année. La magnifique amaryllis, une plante fleurie originaire d’Amérique du Sud, se caractérise par de longues hampes supportant de gigantesques fleurs en trompettes colorées qui dépassent facilement les 15 centimètres de diamètre.
A l’état naturel, l’amaryllis est une fleur qui s’épanouit au printemps, mais la floraison est généralement « forcée » pour intervenir dès la fin de l’année ; ce qui en fait la star de nos appartements lors des réveillons de Noël et du Nouvel an. A savoir : plus le bulbe choisi au départ est gros, plus les fleurs seront impressionnantes !
Conserver une amaryllis pour la voir refleurir l’année suivante n’est pas chose aisée. La plante a la particularité de développer son feuillage après la floraison et doit être entretenue normalement jusqu’à la fin de l’été et le jaunissement du feuillage. Une période de repos végétatif d’environ trois mois est alors la condition pour permettre à l’amaryllis de constituer des réserves et pouvoir refleurir.
Dans le langage des fleurs, l’amaryllis est associée à la beauté froide et à la fierté.

Fleur Noel 002Le poinsettia, l’étoile florale de Noël

Originaire du Mexique, le poinsettia est surnommé « l’étoile de Noël » en référence à des contes pour enfants. C’est l’histoire d’un petit garçon pauvre qui veut offrir un cadeau à Jésus et rassemble un bouquet de feuilles pour le déposer devant la crèche. Un miracle se produit et le bouquet de feuilles se transforme en de magnifiques panaches de bractées rouge vif : le poinsettia est né !
Outre ses légendes et sa couleur, cette plante fleurie d’intérieur est associée à Noël et au Nouvel An car sa floraison intervient dès le mois d’octobre pour se prolonger après les fêtes. Très décoratif sur une table de réveillon, le poinsettia est une plante qui demande peu d’entretien : pas d’humidité, un arrosage hebdomadaire et une exposition lumineuse sans contact direct avec les rayons du soleil. Ne vaporisez surtout pas la plante !
La conservation du poinsettia n’est en revanche pas très simple car la plante nécessite une période de repos végétatif très marqué à la fin de la floraison. Il est conseillé de tailler sévèrement les feuilles et les fleurs jaunies et de laisser la plante dans un endroit frais, bien éclairé, avec très peu d’eau.

Fleur Noel 003Le sapin, symbole incontournable de Noël

Depuis le Moyen-Âge, c’est l’emblème incontournable de Noël. De tradition païenne, le sapin a été assimilé par la religion catholique pour illuminer chaque année la crèche et les festivités familiales. On le trouve en arbre coupé disposé sur un pied, en conteneur ou en pot, ainsi qu’à l’état naturel pour ceux qui sont exposés dans les jardins. Equipé de guirlandes pailletées ou lumineuses, de boules, de cadeaux ou de messages, le sapin ne doit pas être trop surchargé, car ses branches risquent de plier sous le poids de la décoration.
Longtemps favori dans les chaumières, l’épicéa est très apprécié pour sa puissante odeur de résine. Seul bémol, ce sapin perd rapidement ses épines. Ce qui peut causer quelques dégâts lorsque l’arbre reste exposé durant plusieurs semaines – et non pas de la veille de Noël à l’Epiphanie, comme le veut la tradition.
De nouvelles espèces ont ainsi fait leur apparition et le leader du marché est désormais le sapin de Nordmann, inodore mais très résistant. Il faut également compter avec le Nobilis, l’Omorika ou le Pungens, qui sont courtisés pour leurs vertus décoratives et sont généralement destinés à être replantés. La majorité des sapins produits en France proviennent du Morvan, en Bourgogne. Un abattage intensif qui relance chaque année la polémique sur l’impact de cette déforestation sur l’environnement.

Fleur Noel 004L’hellébore noir au cœur des légendes de Noël

Une auréole de mysticisme et de mystère plane sur l’histoire de l’hellébore noir, dont la noirceur des racines contraste avec l’éclatante blancheur de ses fleurs. Utilisé jadis dans la réalisation de philtres de sorcellerie et autres potions magiques, l’hellébore noir est une fleur emblématique de la crèche et fut longtemps présent dans les rites religieux liés à l’exorcisme.
Comme les autres plantes associées à Noël, l’hellébore noir a des origines catholiques et proviendrait de la transformation par un ange d’une jeune bergère en fleur au passage de la caravane des Rois mages, devenant ainsi « la rose de Noël ». Une légende quelque peu controversée quand on sait que la plante est toxique et que le langage des fleurs l’assimile plutôt à l’inquiétude et à l’instabilité des sentiments.
La culture de l’hellébore noir, en pot comme au jardin, est relativement simple, à condition que le sol soit léger, bien drainé et protégé du vent. Bien qu’elle soit une fleur hivernale, l’hellébore noir craint les basses températures et il est parfois nécessaire de le pailler pour le protéger. Dans tous les cas, la plante supporte très mal d’être déplacée.

Fleur Noel 005A Noël, l’orchidée nous invite au voyage

Si l’orchidée offre l’avantage de fleurir toute l’année, elle est particulièrement plébiscitée lors des fêtes de Noël et de la nouvelle année. Originale et très décorative, cette plante fleurie d’intérieur se caractérise par un branchage moderne et une floraison aérienne qui invitent à la contemplation, à la découverte et au voyage. Longtemps réservée à un public de privilégiés, l’orchidée est aujourd’hui disponible pour tous et dans de nombreuses variétés.
Originaire de la région Asie-Pacifique, elle est parfois considérée comme une fleur exotique car elle adore l’humidité. Il est conseillé de la vaporiser régulièrement et de disposer son pot sur un lit de gravier ou de billes d’argiles. Son substrat lui aussi doit rester humide : l’arrosage doit être régulier mais en petite quantité, car la plante est très sensible à la pourriture. L’emplacement idéal est devant une fenêtre orientée à l’est car elle a besoin d’une grande luminosité pour pouvoir se développer.
Contrairement aux idées reçues, les nouvelles variétés sont relativement faciles à entretenir, même si la plante reste sensible aux virus, aux insectes et aux champignons. Dans le langage des fleurs, l’orchidée est un symbole de finesse et d’élégance. L’offrir, c’est inviter son destinataire à profiter des plaisirs de la vie. En amour, la fleur lance une invitation érotique et sans artifice à rejoindre le septième ciel.

© Miss & Mister Corail / DR

Publicités