Surnommé l’étoile de Noël, le poinsettia offre une floraison superbe et généreuse au moment des fêtes de fin d’année. Généralement jetée après Noël, cette plante originaire du Mexique peut cependant être conservée durant plusieurs années, moyennant quelques gestes simples d’entretien.

Le poinsettia… en bref !

De la famille des Euphorbiacées, le poinsettia est originaire du Mexique. Il a été importé par le botaniste Joël Poinsett au XIXe siècle. En France, on le connaît comme l’étoile de Noël, car la plante fleurit en fin d’année et est très populaire sur nos tables de fête au moment où les familles se retrouvent pour ouvrir leurs cadeaux. La plante étant très fragile, elle se compose rarement en bouquet. Selon le langage des fleurs, offrir un poinsettia permet d’adresser des vœux sincères de santé et de bonheur.

Les caractéristiques du poinsettia

Le poinsettia se caractérise par un feuillage qui évoque la forme d’un violon. Les feuilles sont généralement vert foncé, assez longues et de forme ovale. Le principal atout du feuillage est décoratif grâce à son aspect brillant et lustré. Le poinsettia fleurit généralement d’octobre à février. Ses fleurs se distinguent par des panaches de bractées de 10 à 30 cm de long et sont généralement de couleur rouge vif. Mais le poinsettia est également disponible dans d’autres coloris comme le rose, le jaune et le blanc.

A quel endroit disposer un poinsettia ?

Durant la période de floraison, le poinsettia a besoin de beaucoup de luminosité. Il est conseillé de le disposer près d’une fenêtre en prenant soin qu’il ne soit pas en contact avec les rayons directs du soleil. Evitez-lui les sources de chaleur. Lorsque le chauffage fonctionne, disposez la plante sur un pot recouvert de gravier ou de billes d’argile humides. Pour induire sa floraison, le poinsettia a en revanche besoin de journées courtes : il est conseillé de le disposer dans une pièce sombre durant les semaines qui précèdent Noël.

L’entretien du poinsettia

Le substrat idéal du poinsettia est un mélange de terre de jardin, de terreau de tourbe et de sable. Un arrosage par semaine est suffisant. Le poinsettia n’apprécie pas d’être vaporisé. Après la floraison et lorsque le feuillage jaunit, une taille sévère est conseillée jusqu’à 10 cm du point de départ des branches. La plante a alors besoin d’une période de repos, avec de la lumière mais très peu d’eau. Le rempotage est à prévoir chaque année à la fin de l’hiver, lorsque la plante a été taillée ou a perdu ses bractées.

Combien de temps vit le poinsettia ?

Offert à Noël, le poinsettia est bien souvent jeté après les fêtes alors que c’est une plante qui peut vivre et refleurir durant plusieurs années. Pour cela, il suffit de le maintenir dans un lieu frais. Le poinsettia est très sensible à l’excès d’eau, qui entraîne généralement la décoloration des bractées et le pourrissement de la plante. Il peut également être attaqué par des cochenilles ou des aleurodes. La multiplication du poinsettia est délicate et consiste à bouturer de jeunes pousses à 20 degrés, dans du sable à l’étouffée.

Voir notre vidéo sur le poinsettia

© Miss & Mister Corail / DR

Publicités