Quel que soit le stade de la relation, rédiger un message d’amour est une entreprise qui ne souffre aucune maladresse, aucun faux pas. Si vous avez du mal à exprimer vos sentiments, sachez que les plus grands écrivains, poètes et philosophes, ont déjà fortement exploré le thème inépuisable de l’amour. Il ne reste plus qu’à vous en inspirer.


L’amour avec un grand A

« L’amour est aveugle », Platon.
« L’amour est à réinventer », Arthur Rimbaud.
« En art comme en amour, l’instinct suffit », Anatole France.
« L’amour est un rêve pour deux », Björk.
« Rien n’est impossible à qui sait bien aimer », Pierre Corneille.
« Un baiser légal ne vaut jamais un baiser volé », Guy de Maupassant.
« Une femme qu’on aime est toute une famille », Victor Hugo.
« Mots dorés en amour font tout », Jean de La Fontaine.
« Si tu veux être aimé, aime et sois aimable », Benjamin Franklin.
« L’amour triomphe de tout ; cédons aussi à l’amour », Virgile.
« Tout amour semé, tôt ou tard, fleurira », Raoul Follereau.
« Parler d’amour, c’est faire l’amour », Honoré de Balzac.
« L’amour véritable n’est jamais malheureux », Louis Scutenaire.
« Il n’y a qu’un remède à l’amour : aimer davantage », Henry David Thoreau.
« L’amour c’est toujours emporter quelqu’un sur un cheval », Jean Giono.
« Partons, dans un baiser, pour un monde inconnu », Alfred de Musset.
« Il n’est de grand amour qu’à l’ombre d’un grand rêve », Edmond Rostand.
« Les trésors d’un cœur pur ne souffrent pas le partage », Robert Desnos.
« C’est à partir de toi que j’ai dit oui au monde », Paul Eluard.
« Les seuls beaux yeux sont ceux qui vous regardent avec tendresse », Coco Chanel.
« Et ma vie pour tes yeux lentement s’empoisonne », Guillaume Apollinaire.
« Mon cœur charmé n’est rempli que de toi », Patrick Sébastien.
« Tu peux m’ouvrir cent fois les bras, c’est toujours la première fois », Jean Ferrat.
« Je t’aimerai, ma jeune folle, un peu plus que toujours, longtemps », Théophile Gautier.
« L’amour, c’est que tu sois pour moi le couteau avec lequel je fouille en moi », Franz Kafka.
« On ne voit bien qu’avec le cœur. L’essentiel est invisible pour les yeux », Antoine de Saint-Exupéry.
« Le couple heureux qui se reconnaît dans l’amour défie l’univers et le temps ; il se suffit, il réalise l’absolu », Simone de Beauvoir.
« Il est bien des choses qui ne paraissent impossibles que tant qu’on ne les a pas tentées », André Gide.
« Restez avec un amour qui vous donne des réponses et non des problèmes, de la sécurité et non de la peur, de la confiance et non des doutes », Paulo Coelho.
« Aimer, ce n’est pas se regarder l’un l’autre, c’est regarder ensemble dans la même direction », Antoine de Saint-Exupéry.
« Dieu t’a donné un corps pour t’en réjouir jusqu’aux extrêmes limites de l’âge : c’est aller contre la nature que de te priver de moi, et de me priver de toi », Marcel Jouhandeau.
« Mon amour tu es ma seule famille avouée, et je vois par tes yeux le monde, et c’est toi qui me rends cet univers sensible et qui donnes sens en moi aux sentiments humains », Louis Aragon.
« C’est ma part de bonheur dans la vie que je vais confier à ton cœur : Je t’aime », Alphonse Karr.
« Rien ne peut apporter un réel sentiment de sécurité comme à la maison, sauf l’amour, le vrai », Billy Graham.
« Dans tes yeux tendres et ton corps chaud, de ces rivages, j’ai dans la peau ton doux visage », Charles Aznavour.
« L’amour ne donne aucun droit sur l’autre, seulement le devoir de le respecter », Jacques Salomé.
« Je voudrais que tu sois sûre d’une chose, mon chéri, c’est que je t’aime : tu es la personne qui m’est la plus chère au monde, tu es ma raison de vivre, tu es mon prince charmant, et je t’adore », Jean Dutour.
« L’amitié n’aime ce qu’elle comprend; L’amour peut aimer ce qu’il ne comprend pas », Anne Barratin.
« Mon cœur est en repos quand il est auprès de toi, c’est son état naturel, et le seul qui lui plaise », Madame De Sévigné.
« Pour mille baisers tu achèteras mon cœur, et tu les paieras à ton loisir, un à un », William Shakespeare.
« Chaque jour je t’aime davantage, aujourd’hui plus qu’hier et bien moins que demain », Rosemonde Gérard.
« L’absence ne peut détruire le véritable amour, et le temps n’en saurait venir à bout », Christine de Suède.

Quand les mots expriment les maux du cœur

« Nous ne sommes jamais aussi mal protégés contre la souffrance que lorsque nous aimons », Sigmund Freud.
« L’amour se divorce à l’amiable », Claude Nougaro.
« Un seul être vous manque et tout est dépeuplé », Alphonse de Lamartine.
« Le verbe aimer est difficile à conjuguer : son passé n’est pas simple, son présent n’est qu’indicatif, et son futur est toujours conditionnel », Jean Cocteau.
« Le sentiment de ne pas être aimé est la plus grande des pauvretés », Mère Teresa.
« Dans un cœur troublé par le souvenir, il n’y a pas de place pour l’espérance », Alfred de Musset.
« La fin d’une vie n’est rien à côté de la fin d’un amour », Marie-Claire Blais.
« Un chagrin d’amour ne dure que jusqu’au prochain amour », Pierre Perret.
« En amour, qui doute accuse », Alexandre Dumas.
« Amour, il fallait bien en payer le prix, et mon chagrin vient de briser ma vie », Charles Aznavour.
« Et l’absence de ce qu’on aime, quelque peu qu’elle dure, a toujours trop duré », Molière.
« Le chagrin amoureux est l’une des plus éprouvantes blessures que nous ayons à combattre car il doit être vaincu seul, et surtout dans le plus grand des silences », Yves Simon.
« Il y a dans le cœur d’une femme qui commence à aimer un immense besoin de souffrir », Charles Nodier.
« L’amour sans éternité s’appelle angoisse : l’éternité sans amour s’appelle enfer », Gustave Thibon.
« L’amour sans amour n’est plus rien », Joe Dassin.
« Il y a des chagrins d’amour que le temps n’efface pas et qui laissent aux sourires des cicatrices imparfaites », Marc Levy.
« Il est impossible d’aimer une seconde fois ce qu’on a véritablement cessé d’aimer », François de La Rochefoucauld.
« Ce qui me bouleverse, ce n’est pas que tu m’aies menti, c’est que désormais, je ne pourrai plus te croire », Friedrich Nietzsche.
« Il y a autant de douleurs dans l’amour que de coquillages sur la plage », Ovide.
« L’amour passe, paraît-il, mais la vengeance ! Ah ! Le temps la rend plus belle et plus terrible », Pamphile Lemay.
« Il y a deux sortes d’amour : l’amour insatisfait, qui vous rend odieux, et l’amour satisfait, qui vous rend idiot », Colette.
« La femme souffre plus que l’homme du mal d’amour, mais elle sait mieux le dissimuler », Euripide.
« Sans imagination, l’amour n’a aucune chance », Romain Gary.
« Vouloir oublier quelqu’un, c’est y penser tout le temps », Katherine Pancol.
« Mieux vaut ton absence que ton indifférence », Serge Gainsbourg.
« Il n’y a pas d’au revoir pour nous. Peu importe où tu es, tu seras toujours dans mon cœur », Gandhi.
« J’étais prêt à tourner la page mais c’est la page qui ne veut pas se tourner », Mark Sloan.
« A quoi il sert cet amour qui est en nous, si c’est pour personne à qui on l’avoue », Michel Berger.
« L’absence ne fait mal que de ceux que l’on aime », Pierre Corneille.