Avec Premiers frissons d’amour, un premier tube classé 18 semaines au Top 50 en 1987, dont trois semaines à la dixième place des meilleures ventes de disques en France, la carrière de Christine Roque(s) semblait prometteuse. Ce sera pourtant le seul succès de la « sexy girl » qui, mal encadrée, devra mettre un terme à sa carrière dès l’année suivante après avoir produit quatre 45 tours. Un album compilation paru en 2019 retrace la courte carrière de la chanteuse.

Christine Roque(s)
Les singles

Premiers frissons d’amour (1987)
Face B : version instrumentale

Premiers frissons d'amour 1

Premiers frissons d’amour (1987)
Face B : version instrumentale

Premiers frissons d'amour 2

Rêves impudiques (1988)
Face B : Laisse-moi tranquille

Rêves impudiques

Sale menteur (1988)
Face B : J’ai l’âme romanesque

Sale menteur

Jeremy (1988)
Face B : version instrumentale

Jérémy

Christine Roques
La compilation

Premiers frissons… (2019)

Premiers frissons

Premiers frissons d’amour – Rêves impudiques – Laisse-moi tranquille – Jérémy – J’ai L’âme romanesque – Sale menteur – Premiers frissons d’amour (version 1986 – Sentiment sentiment – Je suis encore fleur bleue – Jeremy (première version) – Premiers frissons d’amour (version longue) – Rêves impudiques (version longue) – Premiers frissons d’amour (version longue 1986) – Premiers frissons d’amour (version instrumentale) – Rêves impudiques (version instrumentale) – Jeremy (version instrumentale) – Premiers frissons d’amour (version instrumentale 1986) – Laisse-moi tranquille (version instrumentale) – Sale menteur (version instrumentale) – J’ai l’âme romanesque (version instrumentale).

© Mister Corail / DR

Publicités